Xolaam 40 comprimés à croquer ou à sucer

RANBAXY

XOLAAM CPR CROQ SUCER BT 40
Photo non contractuelle
Limité à 0 produits par commande
Les informations relatives aux précautions d'emploi ainsi que la posologie sont détaillées sur la notice du médicament.

Xolaam 40 comprimés à croquer ou à sucer

1€86

Disponibilité : En stock

J'ai lu la Notice J'ai lu la Notice Vous devez attester avoir lu la notice avant de pouvoir commander ce produit

Indication

Ce médicament est indiqué chez l'adulte et l’adolescent de plus de 15 ans dans les brûlures d'estomac et remontées acides.

Conseils d'utilisation

Posologie
· 1 à 2 comprimés à sucer ou à croquer au moment des brûlures d'estomac ou des remontées acides.
· Nombre maximal de prises par jour : 6 prises.
· Ne pas dépasser 12 comprimés par jour.
La durée de traitement ne devra pas dépasser 10 jours sans avis médical.
Mode d’administration
Voie orale.

Mises en garde spéciales
Il est conseillé aux patients de prendre un avis médical en cas de :
· Perte de poids,
· Difficultés à avaler ou gêne abdominale persistante,
· Troubles de la digestion apparaissant pour la première fois ou s'étant modifiés récemment,
· Insuffisance rénale.
Ce médicament contient du sorbitol. Son utilisation est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au fructose (maladie héréditaire rare).
Ce médicament contient du saccharose. Son utilisation est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au fructose, un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou un déficit en sucrase/isomaltase.
L’hydroxyde d’aluminium peut provoquer une constipation. Il peut également déclencher ou aggraver une obstruction intestinale chez les personnes à risques (en insuffisance rénale ou âgées). Un surdosage en sels de magnésium peut être à l’origine d’un ralentissement du péristaltisme intestinal.

Précautions d'emploi
· L’absorption intestinale d’hydroxyde d’aluminium est faible dans les conditions normales d’utilisation. Une utilisation prolongée et/ou à doses excessives ainsi qu’une utilisation aux doses recommandées dans un contexte de régime pauvre en phosphore peut entraîner une déplétion phosphorée associée à une augmentation de la résorption osseuse et une hypercalciurie pouvant être à l’origine d’une ostéomalacie. L’hydroxyde d’aluminium se lie au phosphate au niveau du tractus gastro-intestinal pour former des complexes insolubles réduisant ainsi l’absorption du phosphore. Ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les personnes à risque de déplétion phosphorée ou en cas de traitement prolongé. Un avis médical est alors recommandé.
· Chez les insuffisants rénaux et les dialysés chroniques, tenir compte de la teneur en sels d’aluminium et de magnésium pouvant être augmentée dans le plasma. Une exposition prolongée à des fortes doses peut entraîner un risque d’encéphalopathie, de démence, d’anémie microcytaire ou d’aggravation de l’ostéomalacie induite par la dialyse.
· L'hydroxyde d'aluminium peut être dangereux chez les patients hémodialysés atteints de porphyrie.
· Chez les insuffisants rénaux, l'association avec les citrates peut entraîner une augmentation du taux plasmatique d'aluminium.
En cas de persistance des troubles au-delà de 10 jours de traitement ou d'aggravation des troubles, une recherche étiologique doit être effectuée et la conduite à tenir réévaluée.
· L’utilisation prolongée d’antiacides chez les insuffisants rénaux doit être évitée.

Composition

Mannitol, sorbitol, saccharine sodique, saccharose pulvérisé amylacé, arôme menthe*, stéarate de magnésium, saccharose pour compression directe.
*Composition de l'arôme menthe: huile essentielle de menthe, huile essentielle déterpénée de menthe, menthol, cinéole 1-8, menthone et acétate de menthyle sur support de maltodextrine et de gomme arabique.

Date de mise à jour : 20-06-2021